Alerte, un grand dîner!

Noël, un anniversaire, une fête religieuse qui réunit la famille, nous y sommes au moins confrontés une fois tous les trois ou quatre mois, ce sont les dîners…

Pour ma part, rien que d’y penser j’en suis déjà fatiguée, savoir que je vais devoir rire, écouter, parler, refuser les activités de famille (jouer aux cartes, chanter, …) qui ne m’intéressent pas, déjà penser à comment m’en excuser, bien charger mon Smartphone pour me replier dessus mais pas tout de suite ce serait grossier (encore plus les jours de fêtes), guetter un proche qui le ferait avant moi et qui excuserait ensuite mon utilisation.

Pour ma part, je pense à ce jour  une semaine à l’avance et encore bien plus si quelque chose d’inconnu intervient et que je suis prévenue. Par exemple, mon compagnon m’a un jour dit que si je devais faire Noël chez son père, il faudrait que je chante pour me présenter. Cela fait deux ans et l’année passée j’avais soufflé sachant que ce serait du côté de sa mère. Depuis que je sais que cette année c’est de l’autre côté, j’ai pensé à ça de temps en temps depuis 6 mois! J’ai découvert après que beaucoup d’Asperger était dans la même situation.

Une fois sur place, les choses vont mieux, je me déride, je rigole de bon cœur, on s’entend tous bien. Mais le temps passe et passe et je finis par devenir de plus en plus fatiguée psychologiquement et une question me vient « ça va encore durer combien de temps ? » car je ne suis pas chez moi, impossible de me réfugier dans une pièce sans que ça paraisse bizarre (et sans repère…). Impossible non plus de dire à mon compagnon d’y aller sans froisser le reste de sa famille qui ne comprendra pas. C’est le moment le plus dur, celui où on en voit pas la fin et où il faut pourtant rester jovial ou neutre sans rechigner.

Bref, je souffre en silence attendant la fin sans savoir quand elle va s’annoncer et enfin c’est le moment ! Je retrouve le sourire, on s’en va. Je suis contente de les voir car je sais que je les quitte ! Sur le chemin du retour, on écoute de la musique et là je reste dans le silence, la musique m’entraine dans mon monde, il serait très mal venu d’encore me parler, je dois me reposer et me retrouver.

 

Voilà qui est dit! Sinon je m’en vais en Bretagne et comme signalé précédemment, je ne posterai pas pendant une quinzaine de jours. Par contre, ne vous privez pas pour aller sur mon second blog qui donne des astuces pour se faire un petit peu d’argent via le web mais en étant honnête (pas les encarts publicitaires qui vous agressent en vous expliquant que jouer à la bourse c’est simple…) ou tout simplement faire des économies: http://avouslessous.wordpress.com

 

Bonne visite et joyeuses fêtes pour ceux qui les aiment ;D

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s