Autisme et problèmes gastriques

Bien avant de me savoir Asperger, je souffrais de problèmes gastriques. Principalement au niveau de l’estomac et une tendance à avoir des irritations à l’intestin. Le plus bizarre étant le fait qu’aucun médecin ne pouvait m’expliquer d’où venait mes problèmes car aux examens il n’y avait jamais rien.

Evidemment, on m’a souvent dit que c’était parce que j’étais stressée. Sauf que ça ne tenait pas car lors de période de stress intense, je n’avais jamais aucun maux gastrique et ceux-ci survenaient aussi bien avec la fatigue qu’en période de vacances et de détente.

Ce n’est que récemment que j’ai pu lire que les aspies sont très touchés par ce type de problèmes et je pense que le lien entre notre système neuronal et neuro-digestif est certainement lié mais les scientifiques découvrent seulement le sujet depuis quelques années et rien encore de significatif n’a été mis en évidence.

J’ai eu une micro ulcère et une ablation de la vésicule. Aujourd’hui, c’est principalement des problèmes d’acidité qui me causent des ennuis m’obligeant à prendre des IPP (ant-acides) sauf que je ne voulais pas être dépendante des médicaments et j’ai très vite décidé de trouver des remèdes naturels. Je vous partage donc ce que j’ai découvert (attention, mon article donne des conseils! ce n’est pas l’avis d’un médecin et  vous êtes donc responsables, pour ma part, je les ai tous testés et je suis toujours en vie ^^’)

 

Les petites trucs naturels

En cas de gastrite (irritation de l’estomac) : prenez un verre avec une cuillère à café d’argile verte et de miel de thym. Elle tapisse alors votre estomac (l’actapulgite ou encore le fameux smecta ont le même rôle). Attention toutefois si vous êtes sujet à la constipation car l’argile solidifie aussi les selles. Dans l’ensemble l’argile verte est un bon nettoyant du corps et ça ne fait jamais de mal d’en prendre. Il est vrai qu’il protège surtout l’intestin. Bien qu’efficace comme pansement, si vous désirez en plus profiter de ses bienfaits, il faudra le laisser infuser une nuit dans de l’eau froide. Vous pouvez l’acheter en pharmacie ou en magasin bio. Ne soyez pas étonnez si lors de votre achat, il n’y a aucun conseil pour l’ingestion de l’argile (mais uniquement comme usage de masque), cela est maintenant interdit suite aux accidents de personnes qui surdosaient beaucoup trop! une cuillère à café est le maximum.

Vous pouvez aussi boire un verre de jus de patate (l’amidon à le même effet que l’argile). Il y a des bouteilles de jus de patate/fenouil qui sont excellentes car le fenouil apaise l’estomac.

PommeDeTerre

 

Voici la marque que je consomme

Une bonne infusion que j’ai créé et qui permet d’aider à la digestion tout en réparant l’estomac:

–          Un sachet d’aide à la digestion acheté en magasin bio (pour vous éviter aussi d’infuser les pesticides et surtout parce que c’est plus efficace). Éliminez les infusions des grandes marques qui sont inefficaces. Si vous voulez ensuite acheter les ingrédients par vous-même mettez l’accent sur : la mélisse/réglisse/anis, les graines de fenouil, gingembre en poudre et cannelle.

–          Une cuillère à café de miel de thym (le miel de thym est un miel médical utilisé parfois en hôpital, très puissant réparateur de muqueuse/blessure).

–          Une cuillère a café d’argile

–          Une bonne pincée de cannelle (pas plus car la cannelle vendue chez nous n’est pas celle de Ceylan et peut-être toxique à trop grande dose pour le foie).

Laissez infuser 5 minutes et mélanger le tout pour que l’argile ne reste pas au fond. Attention avec l’argile, essayez de ne pas en prendre deux jours d’affilé pour éviter la constipation (à prendre en cas de diarrhée donc).

 

yogi-tea-infusion-digestion

Autre bon truc, tartiner des quartiers de pommes (bio si possible) avec du miel de thym (ou autre miel). Le mélange des sucs de la pomme et du miel sont excellents !

Le jus de carottes est excellent mais attention toutefois, certaines personnes le tolère mal. Il vaut mieux le prendre le matin à jeun.

Si vous y arrivez, mangez du chou cru (chou vert, blanc, brocoli ou chou-fleur). Ils possèdent un pouvoir réparateur puissant en plus d’être un des plus grands anti-cancer connus (ils forcent la cellule cancéreuse à se suicider). Gare toutefois à l’intestin qui pourrait faire des siennes (crucifère oblige !).

 

En cas d’acidité : le rennie et le gaviscon sont des médicaments plutôt efficaces et non dangereux pour la santé. Vous pouvez en prendre plusieurs par jour sans soucis mais il faut limiter quand même la prise de ceux contenant de l’aluminium qui est très mauvais pour le corps.

Naturellement, vous pouvez tentez les yaourts qui tapissent la paroi de l’estomac mais attention, ceux-ci peuvent parfois ajouter de l’acidité (tout dépend de votre réaction aux laitages). Chez moi le yaourt grec fonctionne très bien.

 

Vous cherchez un anti-spasmodique. Essayez une cuillère à café de miel avec de la cannelle. Le goût n’est certes pas plaisant mais la cannelle est un puissant antispasmodique. Le cerfeuil en infusion peut aussi aider toutefois attention à son pouvoir laxatif à haute dose.

 

En cas d’irritation de l’intestin : Si c’est la saison, manger un ravier de myrtilles ou du cassis ! Les seuls fruits qui ne fassent pas du mal à ceux qui ont l’intestin fragile au contraire, c’est un réparateur de l’intestin ultra puissant !

Le lait de kéfir est une très bonne solution comme mis plus haut, il refait votre flore intestinale avec un dosage très très puissant naturellement. Une bouteille d’un demi litre à boire sur 4 jours (attention ça reste un lait fermenté bio donc ne pas dépasser ce délai auquel cas vous aurez l’effet inverse…). Une cure tous les 15 jours à peu près (en plus il paraît que ça rendrait plus calme et serait un anti-stress). Le kéfir n’est pas un animal mais un grain de blé fermenté, le goût ressemblerait un peu à celui de la faisselle liquide.

 

Elles ne sont pas citées plus haut mais peuvent vous aider :

Les plantes de l’estomac à infuser : calmante, ciboulette, citronnelle, coriandre, cumin, menthe, verveine odorante. A préciser que si vous avez un jardin, amusez-vous à reconnaitre les mauvaises herbes, beaucoup disposent de pouvoir bénéfiques pour l’estomac, vous pourrez ensuite les sécher et les utiliser l’hiver en infusion ou en salade l’été.

Les plantes de l’intestin  à infuser : Acacia, Aloès, fraisier, murier noir, prunelier, rhubarbe, rose rouge.

 

Voilà qui peut vous permettre de vous passer des anti-acides. Toutefois de tous ceux que j’ai pris c’est ogastoro qui fonctionne le mieux chez moi ! J’en prends un de temps en temps pour réguler mon acidité avant d’aller dormir et faire une nuit sereine.

 

Les restrictions alimentaires

Et puis à cela s’ajoute aussi les restrictions alimentaires et ce ne sont pas forcément les mêmes que vous soyez fragile du haut ou du bas, ce qui peut rendre votre alimentation très casse tête si vous avez des épisodes des deux côtés.

Ce qu’il faut éviter pour l’estomac particulièrement : ail (corrosif), oignons crus (corrosif), caféine/théine (stimulateur d’acidité donc corrosif), alcool, sucre, vinaigre, agrumes (orange, pomelo,..), le gluten (qui détruit les enzymes digestifs), les produits laitiers que certains tolèrent mal sans le savoir.

Ce qu’il faut éviter pour l’intestin particulièrement : les légumes crus, les fruits et légumes avec la peau, les arachides (laxatifs), asperges ou cerfeuil en grande quantité (laxatif).

Ce qu’il faut éviter aux deux : tout ce qui est pimenté évidemment, la graisse (difficile à digérer pour l’estomac et stimulante de bile pour ceux qui n’ont plus de vésicule, ça irrite alors tout le colon), tout ce qui est à base de fibres (irrite l’intestin et est difficile à digérer pour l’estomac, attention donc à certains légumes!)

La liste est petite mais vous pourrez compléter sur des sites très sérieux sur le web.

Le sport peut aider à évacuer le stress ou la nervosité si vos douleurs sont liées à l’angoisse.

 

N’hésitez pas non plus à surveiller vos médicaments, les anti-inflammatoires, antibiotiques ou contraceptifs provoquent des problèmes digestifs (la progestérone est reconnue comme irritante et peut causer des crampes ou gastrites).

 

Quoi manger alors ?

Le gros problème est souvent que l’on commence à avoir peur de manger et que la faim irrite encore plus le système digestif. Que faire ? Voici une petite liste de ce que vous pourrez manger sans crainte :

Pour l’estomac : banane (très digestible et hautement nutritive, attention toutefois pour les diabétiques), l’ananas, l’abricot, le céleri, la cerise, l’artichaut, la pomme, la poire. Les fruits en général d’ailleurs en veillant bien à ce qu’ils soient digestes et peu acides.  Yaourts et dérivés si tolérés.

Ce qui convient à l’estomac et l’intestin : amandes et surtout lait d’amandes, avocat, betterave cuite, carottes (cicatrisante du système digestif), cerise (attention car laxative à haute dose).

 

La bibliothèque qui vous aidera

51ZPIUfM62L._SY300_ 41uKVjVJfYL._ 41uZtfR+uTL._

La trilogie du Dr Valnet est très intéressante même si elle commence à dater aujourd’hui, je les conseille vivement car il met en évidence des choses dont on parle seulement maintenant et c’set à la portée de tous.

 

51tajVkl73L._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_SX385_SY500_CR,0,0,385,500_SH20_OU08_

Pour ceux qui seraient plus intéressés par l’herboristerie voici ce manuel de Bonneval, complet mais ne s’adressant pas aux débutants (passer par Valenet avant).

 

 

 Si vous êtes vous aussi sensible et que vous avez des trucs persos, venez les partager!

 

Publicités

Une réflexion sur “Autisme et problèmes gastriques

  1. J’en suis une de plus qui a des problèmes gastriques, plus précisément une inflammation du colon qui a entrainé des grosses carences alimentaires et une grosse fatigue. Le médecin s’occupait juste des carences, pas de la cause, et je n’étais pas mieux du tout. Pour finir je l’ai trouvée moi-même, et depuis je me porte toujours mieux.
    Le truc est tout simple: on est faits pour manger surtout fruits et légumes crus. Le reste provoque de l’acidité dans le corps, qui entraine les maladies. Les médicaments naturels, c’est bien, mais il faut aussi s’attaquer à la cause (ou une des premières causes).
    Le problème des crudités, en cas d’intestin enflammé, ce sont les fibres. Le bon moyen de consommer des crudités en n’irritant pas toujours plus l’intestin, ce sont les jus de légumes. Cela a été très efficace pour moi. Et en plus les gens me trouvent rajeunie et embellie, même que moi je ne vois aucun changement extérieur.
    Voici un petit article très clair au sujet de l’alimentation : http://deboutdanslesfleurs.blogspot.ch/2014/06/aliments-anti-inflammatoires.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+DansLesFleurs+%28Dans+les+fleurs%29

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s