Angoisse et concentration chez les enfants = médication

Human intelligence brain function with grunge texture made of machine cogs and gears representing education and teaching of strategy and psychological mental neurological activity.

Aujourd’hui, je viens vraiment pousser à la fois un coup de gueule mais aussi un grand cri de désespoir. Je peux lire sur les forums ou les groupes Facebook des parents d’enfants autistes ou TDA(H) qui s’inquiètent ou se posent des questions sur la médication que prescrive les spécialistes à leur enfant.

A mon sens AUCUNE médication chimique est adéquate, que ce soit un adulte ou un enfant, on va faire prendre un cachet chimique comportant des effets soulageant peut être un problème mais qui en créera d’autres par ses effets secondaires. Beaucoup de ces enfants sont de nature hypersensible et les effets se font beaucoup plus puissants.

La plupart du temps les soucis sont l’anxiété et le stress causés par l’inconnu, le changement ou toutes autres raisons qui peuvent inquiéter un enfant de ce type et c’est très vaste. On dira que c’est la peur de l’environnement. Mais chacun possède sa propre histoire, traumatisme de deuil, perte, séparation des parents, maladie lourde dans la famille,…

Tenir le discours que je tiens est très dangereux car je vais me mettre à dos les psychiatres et les groupes pharmaceutiques qui assomment les gens à coups des prescriptions mais tant pis j’ose! si vous êtes vous-même sous anti-dépresseurs par exemple, vous connaissez le sentiment que ça peut faire et l’image que ça  renvoie de vous-même d’abord et ensuite aux autres, souvent même on ose pas le dire. Alors imaginez sur un enfant qui commence à peine sa vie, quelle image il perçoit de lui quand on lui dit « prends ce médicament car tu n’es pas capable d’être concentré/moins agité/stressé. Ça me fait vraiment mal pour eux.

Alors je précise, je ne suis pas opposée à la médication chimique mais cela doit être un passage pour aider à relever la tête ou un dernier recours mais certainement pas quelque chose qui doit s’installer de manière permanente !

Je vois dans mon cabinet passer des gens qui me demandent de les délivrer des médicaments. Avec l’hypnose, la personne arrive souvent à supprimer les anti-depresseurs, somnifères et calmants. C’est une méthode naturelle qui traite l’angoisse à sa source.

Je me doute que certains qui me liront se fâcheront : « Je suis sous médicaments et ça m’aide beaucoup » ou « je suis sous médication et je ne sais pas faire autrement ». Si c’est par soucis financiers, je peux totalement le comprendre, une médication remboursée est plus abordable qu’un traitement par naturopathie ou par médecines douces. Et puis, il ne faut pas généraliser, il y a peut-être aussi des personnes pour qui les médicaments ne font pas trop de dégâts et qui les aident à retrouver une vie confortable. D’autres, même s’il reste des problèmes, diront qu’il y en a toutefois nettement moins depuis la prise du médicament en question. Je respecte avant tout ce que vous êtes, si cela vous va, alors je suis heureuse pour vous. Mon objectif c’est avant tout que les personnes soient heureuses.

Sachez quand même, surtout si votre médication ou celle de votre enfant n’est pas remboursée, que d’autres méthodes alternatives sont nettement moins agressives pour le corps (car à long terme le chimique peut parfois faire beaucoup de dégâts surtout si le corps s’habitue et qu’il faut alourdir les prises) et fonctionnent dès les premières séances comme l’hypnose (si vous voulez un effet rapide) ou la sophrologie (plus longue et remboursée par certaines mutuelles).

Pour ceux un peu plus ouverts d’esprit, les médecines énergétiques peuvent être un bon coup de main comme le Reiki, le magnétisme ou l’acuponcture pour les plus connues.

Si vous voulez baisser en douceur la médication, il y a aussi la naturopathie.

Et si tout ça ne vous convient pas car ça reste cher, il reste encore d’autres méthodes qui aident à se couper de l’environnement stressant avec des effets de longues durées comme le yoga ou la méditation. Vous pouvez trouver des vidéos à foison sur YouTube. Et au plus jeune c’est commencé, au plus les bienfaits sont grands même si avec des enfants ce n’est pas toujours évident, mais de plus en plus de méthodes sont mises au point.

J’avais à l’époque fait une série d’articles qui pourront peut-être encore vous éclairer:

Du coup, je vous partage aussi ma page professionnelle avec mon projet médical qui est justement de prouver qu‘on peut ôter toute angoisse et anxiété par l’hypnose sur des profils Aspergers, TDA ou hypersensibles. Je rappelle que si vous avez un diagnostic d’une institution ou d’un spécialiste, vous pourrez jouir de l’expérience gratuitement ! Pour en savoir plus

Evidemment, je suis aussi à la recherche de témoignages, si vous êtes passés par les médicaments et que vous avez pu arrêter ou diminuer par une méthode alternative, je suis preneuse de votre expérience.

Voilà! sur ce bonne semaine à tous.

Publicités

Une réflexion sur “Angoisse et concentration chez les enfants = médication

  1. Pingback: Bilan 2015 du blog | Asperguette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s