[TEMOIN] Emploi, entretien d’embauche, autonomie

 

C’était à mon sens un des exercices sociétaux le plus complexe, l’entretien d’embauche… Car il faut connaître à la fois l’attitude à avoir, savoir s’habiller correctement, avoir l’aisance orale et savoir décoder les comportements des futurs embaucheurs et dans tout ça, arriver à exprimer sa personnalité et convaincre sans faire peur.

Bien que je n’aie pas toujours été mauvaise à ce jeu-là, l’exercice a fini par me laisser tout de même un goût très amer en bouche. J’avoue que quand j’ai fondé ma société, l’idée de ne plus devoir me plier aux entretiens m’a fortement soulagé.

Quand je décrochai un entretien, j’étais toujours dans la même situation de malaise surtout face aux questions bateaux du genre « quels sont vos défauts ou qualités…? » Comme si j’allais m’exprimer *ironie on* « mon défaut ? je fais souvent des heures supplémentaires au point de m’oublier ! oui c’est mon plus grand défaut » ou encore « je suis perfectionniste et je préfère passer au second plan pour laisser mon patron briller » *ironie off*. Généralement, ce qu’on a envie de dire c’est « écoute je veux garder mon logement, bouffer décemment et pour ça faut que j’ai de la tune. Donc le boulot j’en ai rien à foutre mais le fric que je peux gagner m’intéresse. Ah et j’ai horreur du travail d’équipe car je bosse bien mieux seul. Voilà donc comme vous avez vu, ma plus grande qualité, c’est la sincérité » .

Sans compter, qu’à ce jeu-là, nous les femmes sommes très désavantagés si on joue la carte du « je suis pleinement moi même« . Si on s’habille mal on n’est pas assez féminine (j’y ai eu droit), si on s’habille trop séduisant, ça passe plutôt bien pour un recruteur mais une recruteuse vous verra comme une rivale potentielle. Si on a trop de gueule, on est une emmerdeuse (chez un homme c’est de l’assurance !). On est généralement gardé pour des tâches plus ingrates et moins payées.

Mon envie de monter les échelons a toujours été un frein à mon embauche et j’ai même eu un gars un jour qui m’a sorti que j’étais trop motivé pour la place que je visais compte tenu de mon Master et que ce n’était pas très équilibré…

Et puis y’a aussi tous les jobs où j’étais à deux doigts d’être embauchée mais où je n’ai jamais vu la couleur du contrat !

Les seuls entretiens que j’ai réussi, j’ai été arnaquée par la société et j’ai du aller en justice pour me faire payer, youhou

La conclusion est donc assez rapide, c’est en somme la situation professionnelle qui permet très vite d’avoir la plus basse opinion de soi possible puisqu’on est généralement évincé sans savoir pourquoi et donc sans aucune chance de pouvoir s’améliorer. Ah oui, j’entends certains de vous dire « et on fait quoi si on décroche pas d’entretien???« . Il est vrai que je vous parle d’une situation où déjà vous avez eu une chance, celui de l’entretien. Que dire du nombre de timbres dépensés, des heures à rédiger des lettres de motivation, de construire un CV pour au final des lettres de refus voir même aucune lettre du tout et réponse morte la plupart du temps… Il faut un sacré mental pour ne pas abandonner.

L’expérience joue aussi car si on va dans un métier alimentaire où on ne connait rien, c’est un peu dur de se battre pour expliquer qu’ « on y connait rien par rapport à d’autres qui sont diplômés mais qu’on ne veut pas finir à la rue donc bon, on tente quand même ». Pour ma part, c’était juste impossible d’entrer dans cette logique. Impossible pour moi de faire n’importe quel boulot qui passe comme ma famille pourtant l’attendait de moi. Alors pourquoi ? Parce que vu mon hypersensibilité et ma tendance sociale à faire des surcharges, si je me sentais pas un minimum bien dans le boulot, j’abandonnais de toute façon après 3 mois. Et puis j’arrivais tout bonnement pas à mentir, me sentant très mal avec moi même.

J’aimerais aussi arrêter d’entendre « il est fainéant, il pourrait faire n’importe quoi et gagner sa vie ». Et si cette personne se respectait en fait ? et si tout le monde demain décidait de se respecter et de dire non à la société esclavagiste et de dire oui à son bien être ? Car à mon sens j’ai jamais trouvé logique d’aller postuler pour n’importe quoi alors que j’avais bac+5 dans un domaine qui demandait beaucoup de capacités et pour lequel mes parents avait payé le prix ! Je ne vois pas non plus l’intérêt d’aller travailler en traînant les pieds et de faire une dépression ou un burn out ou de gâcher l’ambiance sur place car on est pas heureux. A moins, et cela est très différent, que cette personne à une famille à soutenir ou qu’elle a un projet à construire ou un prêt sur les épaules. Sinon je ne vois pas pourquoi on se ferait du mal à travailler dans quelque chose qu’on aime pas. Et finalement, je me demande parfois si les gens ne projettent pas leur côté envieux « lui se bat pour faire quelque chose qu’il aime alors que moi j’ai pas fait ce choix, je vais tout faire pour le décourager« .

Pour le coup, ça m’a fait penser à ce mème qui circulait pas mal sur 9gag l’année passée dont j’ai changé le texte :

4e9.jpg

 

Si je vous parle de ça c’est parce qu’aujourd’hui, j’ai ma société. Et c’est moi qui me vend. En salon de bien être, en conférence ou en atelier collectif et évidemment c’est très différent. La semaine dernière, j’ai reçu un coup de téléphone d’une institution qui voulait m’interroger sur la possibilité de travailler avec eux dans une maison de retraite. J’avoue que j’étais heureuse et surprise à la fois. En arrivant au rendez-vous, je dois commencer à vendre mon projet et mes capacités. Mais là, ce fut très différent, je connaissais mon sujet par cœur. Je savais exactement quoi dire au bon moment et surtout c’était moi le patron de mon affaire. A la fin de l’entretien, la directrice et son associée sont enchantée et je suis engagée pour un gros contrat qui pourra même en faire d’autres ensuite.

En sortant, je me rappelle dire tout haut « merci merci ». Je rentre dans ma voiture et je me rends compte du chemin parcouru. Entre celle qui disait n’importe quoi pour être engagée à tout prix et celle qu’on demande sans que j’envoie de lettre ou de CV, sans faire ma publicité. Je me rappelle avoir téléphoné à ma mère et lui avoir dit « c’est une revanche sur la vie ».

Voilà si je vous partage ça aujourd’hui, c’est pour vous dire que je me suis écoutée. Sur cette route, j’ai croisé les envieux qui me disaient que ma nouvelle voie apporterait aucun débouché, que la concurrence était trop rude, que je pourrai jamais en vivre sans faire un autre boulot sur le côté. Toutes ces personnes qui ont peur de vous voir vous en sortir du moule et faire des choix qu’elles n’ont pas eu le courage de poser par peur de l’inconnu. Et ces personnes, on les rencontre aussi au sein de ses amis ou de ses parents et c’est un combat psychologique très très dur car il faut parfois prendre les armes contre ceux qu’on aime. J’avais juste la volonté de travailler dans ce que j’aimais et je pense qu’une fois que l’on fait réellement ce qui nous apporte de la joie dans le cœur, l’Univers ne nous laisse jamais sur le carreau ! Ce qui a fait la différence pour moi c’est justement mon côté Haut Potentiel car j’ai proposé des choses qui n’existaient pas dans une voie déjà fortement pratiquée. Et j’ai pas du réfléchir à quoi que ce soit. La seule chose que j’ai eu à faire c’était tout simplement d’être moi. 

 

Faites-vous aussi ce que vous aimez et vous verrez aussi que l’image que vous aurez de vous ne dépendra pas de la société mais de l’amour d’aller dans ce qui vous fait vibrer ! 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “[TEMOIN] Emploi, entretien d’embauche, autonomie

  1. C’est génial de voir que tu as trouvé une solution à ton problème, et de lire que l’épanouissement est possible !
    Je me permets de te contacter car je souhaite créer un blog de psychologie. J’ai besoin de ton avis, de connaître tes besoins. Je souhaite proposer à mes lecteurs un contenu de qualité, et ce, grâce à ta participation. https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe9wKGQGIq0qerk0wS-m7HOSScU32Jt6uagCBqug0Y5wlBYLw/viewform Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s