Qui suis-je?

Femme, belge (excusez-moi du peu), âgée de 30 ans et thérapeute en hypnose. Plus dans ma bulle que dans le monde réel (mais j’essaye d’arrêter). Principal lieu de satisfaction, ma maison, ma tanière ! Possède une âme artistique et très spirituelle. Franche et donc maladroite. Naïve, avec un fond bon, dit « oui » quand il faut dire « non » et « non » quand il faut dire « oui » car ne cerne jamais l’information du premier coup (du coup je dis oui et non dans la même phrase, c’est plus sur). A une ouïe surdéveloppée et ne supporte pas le vol du moustique, les ronflements même légers et tout bruit répétitif (première consommatrice de boule quies de France). Pas la pro du contact social mais c’est en voie d’amélioration (enfin je crois).

Mes hobbys ? me passionner pour des sujets laissés pour compte du grand public dans lesquels je m’investis très vite et que je quitte  aussi vite car il m’en faut toujours plus ! Mais si je devais citer ceux auxquels je suis fidèle : l’Histoire (tout avant la révolution française), l’anthropologie, la spiritualité, l’herborisme, le monde Celte en général (ancien, contempo, musical, mythologie, bref tout), la haute technologie et le monde vidéoludique. Ah et aussi les chaussures…

Que dire de plus? découvrez moi en lisant le blog =D

Publicités

9 réflexions sur “Qui suis-je?

  1. Bonjour,

    Vous n’êtes pas le premier à être autodiag suite à celui de son enfant, c’est assez commun.

    Votre témoignage me fait un peu penser à moi, surtout sur les débuts dans un groupe. Je crois qu’en fait au départ, tout le monde fait un effort pour être accepté et puis, la timidité disparaissant et l’assurance faisant place, on finit par se comporter comme on est vraiment. Que ce soit nous ou les autres. Voilà pourquoi au départ tout va bien et que l’on finit par être écarté, sauf que pour ma part, on ose jamais me le dire à cause de mon caractère mais on peut me le faire clairement sentir ^^

    Je ne sais pas si nous sommes toujours dans le vrai et eux dans le faux, je crois que nous sommes simplement dans des réalités différentes avec des outils de compréhension différents. Mais je comprends très bien ce que vous voulez dire.

    Les haut potentiels comme vous (et moi) sont confrontés au SA d’une manière encore très différente car nous compensons le syndrome avec notre potentiel élevé. Ce qui fait que ça brouille énormément de diagnostiques. Encore chez les hommes, on peut trancher plus ou moins facilement, chez les femmes les choses sont encore beaucoup plus compliquées. J’entends souvent que les Aspergers peuvent avoir un QI dans la norme ou élevé, personnellement tous ceux que je connais sont au delà de la norme.

    Je ne sais pas si nous sommes l’évolution, mais c’était une question que je trouvais intéressante à philosopher car certains chercheurs en médecine l’ont mise sur le tapis. Ce n’est pas une dégénérescence à notre niveau (personnellement parlant). Je peux lire que vous avez un travail et une famille (tout comme moi) mais beaucoup d’Aspergers ne sont hélas pas dans cette situation.

    La manière dont vous souffrez du social met plutôt en avant que votre grand QI vous « handicape ». Comme beaucoup d’entre nous, il vous en faut beaucoup pour vous satisfaire ou vous intéresser, les sujets doivent être passionnants ou avoir de l’intérêt pour vous. Pour ma part, je peux parler de tout sans trop m’ennuyer (enfin quand je suis avec des hommes, parce que chez mes congénères féminins je m’ennuie à mourir… à moins qu’elles aient mon niveau). Ce qui me chagrine moi, c’est quand les gens n’ont d’avis sur rien, car j’aime comparer les avis des autres, ça enrichit ma vision de la vie aussi, ma manière de me mettre à la place des autres. Les gens qui n’ont pas d’avis sont donc pour moi profondément inintéressants.

    Le côté débile me fait sourire, c’est souvent comme ça qu’on me perçoit et quand j’arrive en haut du tableau, on me regarde soudainement différemment, je deviens dangereuse. Mon grand-père, HP aussi, me disait l’air malicieux qu’il profitait de cette sensation: « durant les réunions et les meetings, je faisais semblant d’être le plus grand con de toute la pièce, comme ça ils ne se méfiaient pas de moi et je pouvais les prendre à revers, rafler les marchés et le temps qu’ils comprennent, il était trop tard ». Il était PDG d’une grande entreprise commerciale et donc dans une concurrence féroce.

    Quoi qu’il en soit, nous sommes ce que nous sommes et les autres devront faire avec n’est-ce pas ? 😉

    Merci pour votre commentaire!

    Favennec

  2. Bonjour,
    Je viens de vous lire, et, j’ai comme l’ impression d’avoir trouvé dans la « foule » une personne qui ressent la même chose, cette étrange sensation me rassure, me fait du bien…….Merci, bonne journée et si vous avez des informations ou mieux des astuces pour ne plus avoir cette impression d’ avancer seule n’ hésitez pas à m’ en faire part Merci ! Louane

    • Merci Louane, contente que vous ayez pu ressortir de mon site des choses positives pour vous-même. C’est le but! Désolé pour ma réponse tardive.
      Sachez qu’il existe sur Facebook pas mal de groupes privés d’échange et de témoignages que vous pourrez retrouver dans la barre de recherche en tapant « autisme » ou « asperger ».

  3. Tiens, tiens, … je faisais des recherches pour mon fils et je tombe sur toi !
    Bizarrerie de l’ existence ; oui, chez nous aussi : mon fils : une caisse enregistreuse de tous les détails mais qui a du mal à maintenir des liens avec ses camarades , sauf un ou deux , classés  » atypiques  » , comme lui, et surtout, il a avec une ouie ultrasonique et une intuition paranormale ; il a des centres d’ interet décalés par rapport à son age , connait tous les numéros de téléphone par coeur depuis l’ age de 5 ans ; bref, j’ envisage de lui faire passer les tests ; après , comment tu sais que t’ es transloqué ? Tu as fait un test génétique ( sanguin par exemple ) car ça m’ intéresse aussi.
    Ma fille , par contre, ne rentre pas du tout dans les critères , au contraire.
    As tu lu ou regardé la série  » Millenium  » avec Lisbeth Salander , Asperger, surdouée en informatique ? A tel point que les services de police l’ utilisent pour résoudre des enquètes ?
    Comment t’ as su que t’ avais un qi de 148 à 12 ans ( il y avait des tests à l’ époque ? ) ; bof, moi , à 38 ans , j’ ai appris que je plafonnais à 124, rien de terrible , mais mon fils m’ étonne.
    Après, il ne faut pas zapper ce qui peut tout simplement venir du caractère ( caractériopathie impulsive et colérique par exemple ) , mais l’ absence d’ empathie est particulièrement frappante chez les autistes.
    Les anglo-saxons considèrent les Asperger comme  » différents  » et non , comme des autistes ( sous entendu des gens  » anormaux  » ) ; la différence est de taille ; et le système anglo saxon leur offre plus de chances de s’ épanouir que le système français, très rigide.
    C’ est vrai que ( si ma mémoire est exacte ) , tu avais une passion pour le futur et les sciences et une imagination un peu débridée.

  4. Bonsoir Asperguette.

    Je suis un homme de 27 ans et j’ai été diagnostiqué depuis très récemment du « spectre autistique asperger ».
    Au début, je pensais que c’était simplement une hypothèse très forte et que ce n’était pas confirmé, mais maintenant, c’est confirmé et j’ai du apprendre petit à petit à accepter ma différence.

    Le corps médical m’a dit qu’il y a toute une série de carractéristiques qui font penser à de l’autisme aspeerger.
    Maintenant, j’accepte totalement ma particularité, et c’est déja un très bon pas.

    je me suis reconnu dans ton témoignage sur les difficultés relationnelles; je sais aborder facilement les gens, mais je suis associable, et j’en souffre.

    En tout cas, je suis content que tu t’en sois sortie, et j’espère moi aussi m’en sortir.

    Bonsoir.

    • Hello à toi,

      Je ne sais pas si je m’en suis sortie, disons que comme toi j’accepte ma différence et que finalement je ne la considère pas en tant que telle. Je m’accepte tout simplement comme je suis et je me suis rendue compte que tout le monde avait sa différence mais qu’ils le cachaient mieux que nous qui avec notre franchise avons du mal à compenser ou n’en voyons pas l’intérêt. Le développement personnel m’a énormément aidé personnellement et je continue d’ailleurs sans cesse à approfondir de nouvelles disciplines dans ce domaine. Je te remercie pour ton commentaire! Bonne continuation à toi.

  5. Bonsoir,

    Je suis une femme de 38 et je me suis autodiagnostiquée depuis quelques semaines… Mon fils é été diagnostiqué HP et à force de lire des choses de ci de là j’en suis arrivée à moi..et au fait que je suis très certainement Asperger. J’ai fait tous les tests en ligne d’ailleurs, même sils ne sont « officiels » et tout mes résultats disent bien que je suis asperger MAIS je suis un peu gênée.. un auto diagnostique ..hum hum, suis je légitime? puis je affirmer pour autant que je suis aspie … le CRA est surbooké… je ne sais pas trop quoi faire, quoi penser. Perdue je suis …. et habituellement je n’en parle pas…
    Merci pour ce blog.

    Lyssa

    • Hello Lyssa,

      Situation délicate en effet. Je pense que le plus important dans l’autodiag c’est qu’il ouvre une voie vers la compréhension que l’on peut avoir de soi, qu’il éclaire mieux notre passé et donne une possibilité de corriger l’avenir. Il ne faut pas se ranger dedans mais en faire une force. La voie du diag passe par le CRA ou dans le privé par des professionnels qui connaissent bien la question mais c’est assez onéreux. Mon avis est que finalement le diag ne sert pas à grand chose sauf si vous voulez être légitime dans un cadre très précis comme au sein de votre famille ou dans le travail. Ce qui compte avant tout c’est votre ressenti. Vous trouverez des groupes sur Facebook qui vous accueilleront même si vous n’êtes pas diag officiellement. Vous pourrez y partager ce que vous ressentez et peut être y voir plus clair. Les communautés sont assez ouvertes. Merci pour votre commentaire.

      • Merci pour tout ça 🙂
        En effet, cela m’éclaire beaucoup sur mon passé et qui je suis …
        Bonne soirée.
        Lyssa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s